Douleur

QU’EST-CE QUE LA DOULEUR ?

La douleur est un signal d’alarme important que les organes périphériques ou internes envoient à notre cerveau pour le prévenir d’un danger ou d’une situation préjudiciable à l’organisme: lorsqu’on met le doigt sur une flamme par exemple, on ressent une sensation douloureuse qui induit le réflexe d’enlever le doigt. S’il n’y avait pas de douleur, le doigt pourrait brûler et se consumer complètement.

TYPOLOGIES DE DOULEURS

dolore-cronico_1Diverses classifications ont été établies pour mieux comprendre la douleur et en mesurer l’intensité.

Les typologies de douleurs peuvent être divisées en deux grandes catégories:
• la douleur utile, fondamentale pour la conservation de l’individu et de l’espèce;
• la douleur inutile, qui accompagne de nombreuses maladies comme le cancer; elle n’a pas de finalité et ne constitue qu’un symptôme qui doit être combattu.

ORIGINE DE LA DOULEUR

• Douleur somatique et viscérale ;
• Douleur neuropathique: d’origine nerveuse, elle est causée par une sorte de court-circuit, comme si un fil électrique perdait sa gaine isolante.

MÉDICAMENTS ANTI-DOULEUR

dolore-cronico_2Le traitement de la douleur est des plus complexes : il dépend des caractéristiques de chaque individu. Chacun doit en tout cas avoir le dernier mot s‘agissant de la prise des médicaments. Lorsqu’on décide de se faire prescrire et de prendre un remède contre la douleur, il est important de le faire dès que celle-ci se manifeste ; si l’on attend, l’efficacité du médicament pourrait être amoindrie et il faudrait augmenter les doses. Le dosage est précisément l’un des problèmes liés au traitement de la douleur : le patient peut être tenté de ne prendre que la moitié de la dose prescrite, mais ceci risque de nuire à l’efficacité du médicament. Si ce geste est dicté par le souhait de trouver la dose minimale efficace, on peut essayer; n’oublions pas cependant que cette tentative pourrait ne pas produire les effets escomptés.

CURES THERMALES

dolore-cronico_3

Dans la plupart des cas de douleurs chroniques, le symptôme de la douleur est provoqué par une inflammation. C’est le cas des douleurs articulaires et rhumatismales, qui ont pour origine les nombreuses terminaisons nerveuses composant le cartilage qui recouvre les surfaces au contact des articulations. Quand ces terminaisons détectent une inflammation dans cette zone, elles envoient un signal de douleur. Les cures thermales ont avant tout une action anti-inflammatoire: elle a été établie par les nombreux travaux scientifiques consacrés aux eaux et aux boues des établissements d’Abano et de Montegrotto, et se traduit par une diminution de la douleur. Par ailleurs, notre organisme possède des composés, les endorphines, qui constituent un véritable analgésique naturel. La production (et donc les effets) des endorphines sont décuplés par l’action des substances contenues dans les boues et dans l’eau d’Abano et de Montegrotto. Les endorphines, qui jusqu’à présent n’étaient considérées que comme des molécules antistress, pourraient avoir une action très importante contre la douleur, en plus de leur effet anti-inflammatoire. Enfin, l’hydrokinésithérapie pratiquée dans les eaux thermales d’Abano et de Montegrotto permet, à travers la rééducation musculaire, de diminuer la douleur, notamment celle causée par les fibromyalgies.
Signalons un dernier aspect très encourageant : la sensation de bien-être perdure même après la fin du cycle de soins, et ce d’autant plus longuement que le séjour thermal a eu une durée de quinze jours.



I video saluteI nostri stabilimenti termali